4 conseils pour l'éducation de son chaton

4 conseils pour l'éducation de son chaton

Tout comme un enfant, un chaton a besoin qu'on lui apprenne les bonnes manières et les bonnes habitudes. Et l'éducation du chaton commence dès son plus jeune âge (à partir de 3 mois). En effet, c'est durant cette période qu'il se familiarise avec son environnement et commence à adopter certains comportements qui vous seront difficiles à corriger si vous ne réagissez pas. Voici quelques conseils qui vous aideront pour mener à bien cette mission et vivre en harmonie avec votre chaton.

Ne l'adoptez pas trop tôt

A part le fait non négligeable que le chaton a besoin d'apports du sein maternel, il est important de lui laisser le temps de reconnaître ceux de la même espèce que lui. Il faut également qu'il s'imprègne des bases de vie que sa mère lui transmet dès sa naissance. Si vous le privez trop tôt de ce contact, il sera plus difficile de l'encadrer car il sera sans repère. Vous partirez donc de zéro avec lui. Attendez alors que votre chaton ait au moins deux ou trois mois pour l'adopter afin que la transition entre sa mère et vous soit plus facile.

Aménagez-lui un lieu de vie pour qu'il soit épanouï

Dès son arrivée chez vous, installez votre chaton dans une pièce avec son panier ou son petit matelas. Cela va l'aider à reconnaître le lieu qui lui est destiné pour se reposer, et à force d'être placé dessus, il en prendra vite l'habitude. Il en est de même pour sa gamelle et sa litière. Mettez-les dans un coin précis et prenez l'habitude de l'appeler vers ce lieu pour qu'il sache où faire ses besoins et où manger. De cette manière, vous n'aurez pas à le punir pour avoir griffé le canapé ou uriné sur votre lit.

Équilibrez distraction et autorité pour un chat équilibré

Comme on dit : « un chat heureux est un chat qui joue ». Pour éviter qu'il ne s'acharne sur les objets précieux ou les meubles de la maison, donnez-lui des jouets intéressants qui éveillent ses sens. Achetez-lui un arbre à chat pour moins de désordres. N'oubliez pas de le câliner et jouer avec lui régulièrement. Lorsqu'il fait une bêtise, utilisez un ton ferme en choisissant un seul mot comme « non ! » ou « eh ! » pour qu'il comprenne que c'est un signe d'interdiction. Autant que possible, punissez-le sur le fait et sachez que la répétition d'un mot ou d'une action fait partie des bases de l'éducation du chaton.

Faites un contrôle vétérinaire systématique

Sachant que les frais vétérinaires sont maintenant couverts si vous adhérez à des assurances comme SantéVet, faites un suivi de la santé de votre chaton. Santévet propose plusieurs formules pour prendre soin de votre chat, à tout moment de sa vie. Vous pourrez suivre aussi l'évolution de son intelligence et de ses capacités. Vous pourrez demander conseil à votre vétérinaire s'il y a des comportements qui vous inquiètent ou même prévenir les éventuels signes d'agressivité. Ce sera à la fois bénéfique pour votre compagnon et vous.